La pilule pourrait être dangereuse

Partager :

L’utilisation de la contraception féminine a toujours fait débat, que ce soit pour rendre compte des études sur les comportements face à la contraception ou sur les effets secondaires du comprimé.

JPEG - 26.5 ko

Symbole de la révolution sexuelle, la pilule fait partie des moyens contraceptifs les plus utilisés en France. Selon différentes enquêtes (Institut National des Etudes Démographiques, sondage online par OpinionWay en 2011 etc.), six femmes sur dix la préféreraient au patch, anneau, stérilet... Mais Toutes les pilules présentent un risque très rare de thrombose veineuse (formation de caillot de sang dans un vaisseau sanguin ou dans une cavités du cœur). Celle-ci se soigne bien quand elle est superficielle. Mais, si elle est située dans une veine plus en profondeur, un déplacement du caillot peut provoquer une embolie pulmonaire.

Selon les spécialistes, si le risque de développer une thrombose peut être augmenter chez les utilisatrices de la pilule, il reste malgré tout très faible. Le danger d’une thrombose est beaucoup plus élevé en cas de grossesse que dans le cas de la prise du cachet.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?