Une pilule contraceptive pour les hommes pourrait bientôt voir le jour

Partager :

Bientôt, le rituel exclusivement féminin ne sera plus l’apanage des femmes. Des chercheurs de l’Université d’Edimbourg, en Écosse ont identifié le générateur de la maturité des spermatozoïdes sains.

JPEG - 11.8 ko

Il s’agit du gène Katnal1. Ce gène est responsable de la fertilité. Les scientifiques affirment pouvoir bloquer son action, en rendant le spermatozoïdes immatures, et donc incapable de féconder un ovule. Une aubaine pour les hommes car cette découverte permettrait de développer un moyen de contraception masculine autre que l’usage du préservatif ou la vasectomie.

Des effets temporaires

“Katnal1 n’affecte que les cellules spermatiques dans leur dernière phase de production de sorte qu’il n’entrave pas la capacité globale à produire des spermatozoïdes” explique le Dr. Smith, l’un des responsables de l’étude au quotidien britannique, The Independent. “Si nous parvenons à trouver un moyen de cibler ce gène, nous pourront peut-être développer une forme de contraception non hormonale”, commente un autre chercheur de l’équipe interrogé par BBC. Le gène “n’intervient sur le sperme que dans les dernières étapes du développement, donc agir médicalement à ce niveau ne perturberait pas la production de sperme, et surtout la capacité à fabriquer du sperme”, poursuit-il.

Les effets de cette pilule commenceraient trois mois après les premières prises et les spermatozoïdes redeviendraient fertiles trois mois après l’arrêt du contraceptif.

A l’origine de cette découverte, les scientifiques d’Edimbourg essayaient juste de localiser le gène de la fertilité sur des souris. C’est donc par un heureux hasard qu’ils ont découvert les extraordinaires propriétés du gène Katnal1 ainsi que les possibilités d’intervention médicamenteuses sur ce même gène.

Lire l’étude intégrale (anglais)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?