Banque mondiale : Washington a son candidat, l’Afrique aussi

Partager :

Vendredi dernier, un universitaire quasi inconnu a été présenté comme candidat à la présidence de la Banque mondiale face à deux représentants des pays émergents.

JPEG - 27.2 ko

A quelques heures seulement de la clôture des candidatures, Barack Obama a annoncé son choix. Celui-ci, a porté sur Jim Yong Kim, 52 ans, médecin et anthropologue d’origine sud-coréenne, président de la prestigieuse université Dartmouth. « Jim a passé plus de deux décennies à œuvrer dans le monde entier en faveur de l’amélioration des conditions de vies dans les pays en développement. C’est un candidat idéal », a déclaré le président américain.

Selon l’AFP, cette nomination est une surprise car le nom du candidat des Etats-Unis n’avait préalablement été mentionné parmi ceux qui « étaient pressentis. Le prochain président de la Banque mondiale succédera à Robert Zoellick, qui devra quitter ses fonctions le 30 juin 2012. Par ailleurs quelques heures avant l’annonce américaine, l’Afrique du Sud officialisait déjà la candidature de Ngozi Okonjo-Iweala, ministre des Finances du Nigeria, ancienne directrice générale de la Banque et concurrente « extrêmement sérieuse », à en croire certaines sources proches de la Banque. La Banque mondiale a confirmé que les candidatures de M. Kim et Mme Okonjo-Iweala (57 ans) avaient été validées, de même que celle de l’ancien ministre des Finances colombien, José Antonio Ocampo (59 ans), qui s’était déclaré mercredi.

A défaut d’être connu, M. Kim a été directeur chargé du dossier du sida à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Son profil est radicalement différent de celui des hommes qui se sont succédé jusque-là à la tête de la Banque, presque tous issus du monde politique ou de la haute finance. Depuis plus de soixante cinq ans, les Etats-Unis ont le monopole de ce poste.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?