Borloo à la tête de Veolia : "absurde et grotesque"

Partager :

JPEG - 34.9 ko

L’ancien ministre de l’Ecologie pourrait prendre la tête de Veolia. Nicolas Sarkozy juge l’hypothèse d’"absurde".

La rumeur suscitée par la presse a provoqué un tollé. L’ancien ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo pourrait prendre les commandes du groupe de services aux collectivités et premier employeur privé de France. En effet, il remplacerait Antoine Frérot, l’actuel PDG de Veolia Environnement à l’issue de la prochaine réunion du conseil d’administration prévue le 29 février prochain.

Selon les échos, Henri Proglio, l’ancien PDG resté administrateur du groupe, est sur le point de demander au conseil la tête d’Antoine Frérot arrivé aux commandes de Veolia fin 2009.

D’après Libération et les Echos, le parachutage aurait reçu l’aval de Nicolas Sarkosy le 12février dernier. Henri Proglio et le président aurait discuté du remplacement d’Antoine Frérot par Jean-Louis Borloo lorsque les deux hommes se sont rencontrés pour évoquer le sauvetage par EDF de la société Photowatt. Le quotidien Libération ajoute que "l’histoire semble s’être vraiment jouée le mardi 14 février, dans l’avion. Proglio et Sarkozy viennent de sceller publiquement la reprise de Photowatt. L’entreprise iséroise est sauvée et Proglio entend bien remettre le dossier Veolia sur le tapis".

La ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a démenti cet éventuel remplacement d’Antoine Frérot à la tête de Veolia Environnement. Pour elle, ce sont des "rumeurs de presse" et une telle décision relevait des administrateurs de la compagnie.

"Je ne peux pas vous confirmer ou vous infirmer", a-t-elle déclaré sur iTélé, qualifiant ces éléments de "rumeurs de presse". "Veolia, c’est une entreprise privée avec des administrateurs qui prendront leur décision j’en suis sûre pour le plus grand bien de l’entreprise", a-t-elle ajouté.

Cependant la ministre a en revanche démenti des informations faisant état de décisions prises à ce propos entre le chef de l’Etat et le PDG d’EDF Henri Proglio dans l’avion qui les emmenait à Bourgoin-Jallieu, en Isère, où se trouve l’entreprise Photowatt.

"Ce que je peux vous dire, c’est que certains des articles que j’ai lus disent des choses qui sont fausses", a-t-elle déclaré. "Je le sais, parce qu’ils font référence par exemple à des décisions qui auraient été prises entre Henri Proglio et le président de la République dans l’avion qui les emmenait à Photowatt. J’étais dans l’avion, il n’y a pas eu d’apparté et il n’y a pas eu de discussion sur ce sujet. Donc ça, c’est faux", a-t-elle affirmé.

A deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, s’agit-il ou non d’une rumeur ? La réponse le 29 février prochain à l’issue de la prochaine réunion du conseil d’administration de Veolia, programmée à la veille de la présentation des résultats 2011.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?