Dakar : réconciliation entre Abdou Fall et Me Wade

Partager :

Abdou Fall démissionnaire du Parti démocratique sénégalais(PDS) a décidé de le rejoindre afin de porter son soutient au « vieux ».

JPEG - 37 ko

L’agence de presse sénégalaise l’a signalé ce matin du mardi 21 février 2012. Abdou Fall, ex-directeur de cabinet politique du président Abdoulaye Wade, vient de mettre fin à un « bref malentendu » avec ce dernier. Il a rejoint les Forces alliées pour la victoire en 2012(FAL 2012). Et pour confirmer son implication aux actions de campagne de Me Abdoulaye Wade, les deux hommes se sont rencontrés après ce qu’il qualifie de « bref malentendu », pour certainement discuter des activités du parti, mais surtout de sa réintégration. S’expliquant sur la démarche qui la conduite à la démission, M. Fall avance : « Je quitte un leader que je respecte et que je continuerai de respecter, dont je saluerai toujours la contribution décisive à la réalisation de l’alternance politique et à la construction d’un pays en progrès », avait-il expliqué.

Et son retour a été marqué ces propos contenus dans un communiqué : « Dans les circonstances actuelles où nous faisons face à de sérieux défis de pacification de notre espace politique et social, de stabilisation de notre démocratie et de consolidation de nos acquis en matière de développement, je considère que je peux jouer un rôle plus important ». C’est certainement dans un souci de préservation de la paix au Sénégal que cet activiste politique a décidé de revoir sa décision. D’ailleurs c’est également dans cette perspective qu’il poursuit : « j’ai décidé de reprendre mon autonomie politique et de participer, avec des amis, à l’émergence d’un pôle construit autour d’une plateforme, qui prenne correctement en charge notre vision du leadership politique et des exigences d’une nouvelle gouvernance démocratique, dans le cadre d’une société plus juste et plus solidaire », a-t-il indiqué.

En ce qui concerne sa démission notifiée au président Abdoulaye Wade, par une lettre datée du mercredi 25 janvier 2012, l’ancien ministre d’Etat faisait état de ce que, sa décision de quitter le PDS et de se libérer de ses fonctions de ministre d’Etat, directeur de cabinet politique était une décision personnelle. Une décision faite de toute liberté après une réflexion d’adulte. Au moment de ce départ, ce membre influent du parti d’Abdoulaye Wade a continué à faire montre de son respect à ce parti qu’il estime lui avoir tout donné, et pour lequel il aurait également beaucoup investit. Ce parti, toujours dirigé par le président sortant du Sénégal, candidat à sa propre succession en vue de briguer un troisième mandat.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?