DSK : La garde à vue a été prolongée

Partager :

JPEG - 9.7 ko

Dominique Strauss-Kahn a été placé sous le régime de la garde à vue à Lille mardi. Depuis 9h00, l’ancien directeur général du FMI était interrogé dans l’affaire dite du Carlton pour “complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée” et “recel d’abus de biens sociaux”. La détention a été prolongée vingt quatre heures supplémentaires.

M.Strauss-Khan risque d’être interrogé jusqu’à jeudi au sujet des soirées libertines auxquelles il aurait pris part à Paris, à Bruxelles et à Washington. La police cherche à savoir s’il savait que les femmes qui y participaient étaient des prostituées et qu’elles étaient rémunérées par des sociétés notamment une filiale du groupe Eiffage.

A l’issue de cette détention, DSK pourrait être convoqué par les juges pour une éventuelle mise en examen. S’il est poursuivi, il le sera pour les deux chefs d’accusation énoncés plus tôt. L’homme encourt jusqu’à 7 ans de prison et 375 000 euros d’amende.

Dans cette affaire de proxénétisme partie de Belgique, huit autres personnes, dont des hommes d’affaires et des policiers sont impliqués.

Le feuilleton DSK, tel qu’il paraît aujourd’hui, a commencé lors de son dernier voyage en mai dernier aux Etats-unis. Il avait été arrêté au Sofitel de New-York pour une affaire de mœurs. Nafissatou Diallo, une femme de chambre l’accusait d’agression sexuelle, les poursuites pénales ont été abandonnées par la justice américaine. A l’époque, Dominique Strauss-Khan était donné favori dans les sondages pour l’élection présidentielle de 2012, en France.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?