Le Pen demande aux deux finalistes de l’élection présidentielle de “cesser l’insulte et le mépris”

Partager :

Après Bayrou mercredi, c’est au tour de la présidente du parti d’extrême droite d’écrire à François Hollande et à Nicolas Sarkozy ce jeudi.

JPEG - 17.4 ko

Dans une lettre ouverte intitulée “ Messieurs les candidats, un peu de respect !”, elle écrit : “ Je considère qu’il est de mon devoir de défendre l’honneur de mes électeurs, et de demander qu’on cesse de les mépriser. J’estime que votre attitude jusqu’ici rend votre quête de ces voix particulièrement illégitime ”.

Pour Mme Le Pen, “ il est inadmissible de dire que mes électeurs ne voulaient pas me porter à l’Elysée. ” “ Le vote en ma faveur n’est pas un ’cri’, un vote ’de crise’, ’de souffrance’ ou de ’désespérance’ comme j’ai pu l’entendre. Il est encore moins un vote ’d’extrême droite’ ou ’xénophobe’ ”. “ Je ne peux tolérer de voir leur choix réduit à un comportement irréfléchi ou animé par de mauvais sentiments ”, continue-t-elle.

“ le vote en ma faveur a été un vote réfléchi, construit, un vote d’espérance, de soutien, en somme un véritable vote d’adhésion au nouveau chemin que je propose à la France, aux propositions qui sont les miennes ”, veut-elle croire.

Elle cite : “ protectionnisme intelligent, réindustrialisation, liberté monétaire, reconstruction des services publics, arrêt de l’immigration, priorité nationale, défense de la laïcité ”. “ Or, vous niez la sincérité du vote de mes électeurs et leur capacité à réfléchir, à se faire une idée personnelle et étayée de l’avenir de leur pays. ”, accuse Marine Le Pen.

Pour la dirigeante frontiste, en insultant ainsi ses électeurs, les deux finalistes persistent dans “ ce comportement d’élites arrogantes et méprisantes ” qu’elle a combattu dans cette campagne. “ N’avez-vous donc rien compris à ce rejet grandissant par notre propre peuple de ces attitudes aristocratiques, pleines d’un dédain que les Français ne supportent plus ?”, s’interroge-t-elle.

La présidente du FN a déjà annoncé qu’elle ne donnera pas de consigne de vote en faveur de l’un ou l’autre des deux finalistes. Elle officialisera sa position lors de son discours du 1er mai, fête du travail et journée des revendications ouvrières.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?