Le scandale sexuel qui embarrasse Obama

Partager :

Cette affaire a totalement éclipsé dans les médias américains les enjeux de la participation de Barack Obama au sommet des Amériques, ce weekend.

JPEG - 11.2 ko

La visite du président américain en Colombie a été ternie, par un scandale sexuel : des membres des services de sécurité américains ont ramené des prostituées dans leurs chambres d’hôtel, quelques jours avant son arrivée dans la ville coloniale.

Bien qu’ “aucun de ces agents n’était affecté à la protection directe du président”, les cinq militaires impliqués dans ce scandale, ont été mis aux arrêts et les autres employés chargés de préparer la visite du président ont été suspendus. “Ces actes n’ont eu aucune conséquence sur la capacité du Secret Service à mettre au point un plan de sécurité complet pour la visite du président à Carthagène”, a insisté le directeur adjoint du Secret Service, Paul Morrissey.

Selon lui “il s’agit d’une procédure standard et cela nous permet de mener une enquête complète et impartiale sur ces allégations”. Cette mesure est prise dans le cadre d’une politique de “tolérance zéro” appliquée aux comportements du personnel. Paul Morrissey a souligné que “cet incident n’est pas représentatif du comportement des membres de notre personnel qui voyagent chaque jour à travers le pays et à travers le monde en assumant leur mission de manière dévouée et professionnelle”.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?