Législatives : ralentir... virage à gauche

Partager :

Après une présidentielle sans surprise, des législatives incertaines ?

JPEG - 57.3 ko

La campagne est officiellement lancée depuis lundi 21 mai pour pourvoir aux 577 sièges de l’Assemblée Nationale les 10 et 17 juin prochains. Selon un sondage Opinionway, François Bayrou est donné battu dans sa circonscription pyrénéenne face à la candidate socialiste.

Un autre sondage, Ifop-Fiducial pour le JDD, publié samedi 19 mai, indique que Mélenchon l’emportera face à Marine Le Pen au second tour. Il y aura probablement beaucoup de coups durs pour les meilleurs vaincus, mais guère de reel raz-de-marée chez les vainqueurs.

Engagée dans une bataille fratricide dans la première circonscription de Charente-Maritime, la présidente de Poitou-Charentes a pour principal rival un dissident socialiste, Olivier Falorni, 40 ans, conseiller régional, adjoint au maire de La Rochelle, ex-premier fédéral du parti socialiste qui s’est déclaré très tôt candidat à la candidature. A la Rochelle non plus, rien n’est donc gagné. Ségolène Royal à qui le perchoir de l’Assemblée Nationale a été promis. Des incertitude’s demeurent donc sur des candidats les plus symboliques.

Les Français sont plutôt réticents à une nouvelle cohabitation. Car la vague sera rose et vert (en vertu des accords passés avec EELV). Globalement la victoire de la gauche reste plus tendancielle que prédictive, si en effet il est probable qu’elle gagne nul ne saurait dire suivant quelle proportion exactement.

Si la présidentielle a été un concours de patience, les législatives s’annoncent un art de la composition (du parti socialiste au Front de gauche en passant par les verts et les radicaux) et de la refiguration du paysage politique français qui sera une addition de minorités qu’il ne sera pas toujours aisé de manœuvrer.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?