Libye : Interpol demande l’arrestation d’un ex-ministre de l’Intérieur

Partager :

Interpol a annoncé hier jeudi 5 avril, la diffusion internationale d’une demande d’arrestation d’un ancien ministre de l’Intérieur sous le régime de Kadhafi, en la personne d’Al-Senoussi Alozyre, et de son adjoint Nasser Al-Mabrouk.

JPEG - 18.2 ko

Ces deux ténors, anciens membres du régime de Mouammar Kadhafi, ont quitté la Libye, au moment où la crise atteignait son paroxysme. Actuellement, ils sont notamment recherchés pour « arrestations illégales, privation injustifiée de liberté et torture », a indiqué l’organisation policière internationale, basée à Lyon.

A ce jour, les profils des deux suspects circulent dans les 190 pays membres d’Interpol en vue de leur localisation, notamment dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, a précisé l’organisme dans son communiqué. Selon un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, « Ils sont également recherchés pour des crimes contre l’humanité et parce qu’ils ont fui la Libye », indique-t-il, non sans ajouter qu’il ignorait leur lieu de refuge.

Al-Senoussi Alozyre a été le dernier ministre de l’Intérieur sous l’ère Kadhafi, jusqu’au mois de mars 2011. Brièvement détenu par les anciens rebelles du régime en février 2011, il avait pris la fuite après sa libération, d’abord en Egypte, puis en Tunisie, d’où il était rentré à Tripoli pour assumer le poste de ministre de l’Intérieur. Présenté comme "son adjoint", Nasser Al-Mabrouk a également fui Tripoli après la prise de la capitale libyenne par les anciens rebelles au régime. « Alozyre a été vilipendé pour sa longue carrière dans la sécurité nationale et il s’est enfui lors de la révolte populaire qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi », a-t-il précisé.

Supervisant la sécurité intérieure notamment dans l’est du pays, M. Alozyre est par ailleurs accusé d’avoir participé à la répression de l’ancien régime des islamistes dans les années 1980-1990. C’est dans la même optique que depuis le 18 mars, le colonel libyen Abdallah Al-Senoussi, ex-chef du renseignement de Mouammar Kadhafi, fait également l’objet d’une notice rouge d’Interpol. Arrêté en Mauritanie au début du mois de mars, il est toujours en attente d’extradition de Nouakchott.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?