TVA sociale : la demande de référendum du PS rejetée par l’Assemblée

Partager :

JPEG - 32.5 ko

Sans surprise, les députés ont rejeté, mardi 14 février, la motion référendaire sur le projet de loi de finance rectificative instaurant la TVA sociale. 279 députés ont voté contre, 191 pour.

Cette motion avait été déposée, un peu plus tôt dans l’après-midi, par le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, illustrant la stratégie de guérilla du PS sur ce dossier accusant Sarkozy de vouloir incarner la "parole rendue au peuple", alors qu’il l’a "confisquée pendant cinq ans". "Soit vous refuserez de donner la parole au peuple sur cette augmentation de la TVA, soit vous voterez avec nous et renoncerez à faire adopter à la hâte ce funeste projet en acceptant que le débat se déroule devant les Français", poursuit le texte de la motion.

" Assumer ce débat devant les Français ". A la tribune, le chef de file des députés PS, Jean-Marc Ayrault, a souligné qu’il s’agissait d’une "procédure exceptionnelle" destinée à "alerter les Français sur un nouveau projet d’augmentation de la TVA" qui "crée un malaise (...) évident jusque dans les rangs de la majorité". "Le vrai courage serait d’assumer ce débat devant les Français et de faire approuver cette augmentation par la voie du peuple", a-t-il ajouté, avant de noter que Nicolas Sarkozy avait "redécouvert l’usage du référendum".

"Soit vous refuserez de donner la parole au peuple sur cette augmentation de la TVA qu’il semble jusqu’ici, enquête après enquête d’opinion, rejeter à une immense majorité. Soit ...

Lire la suite sur lemonde.fr

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?