Un atelier clandestin de fonte d’or découvert à Montreuil

Partager :

JPEG - 44.2 ko

Depuis trois ans, la criminalité liée à la flambée de l’or a considérablement augmenté en France, faisant de la traque aux braqueurs, l’une des priorités des policiers. Mercredi 1er août, cinq personnes ont été interpellées à Montreuil, près de Paris après la découverte par la police d’un atelier de transformation de bijoux. Deux d’entre elles seraient les auteurs présumés du braquage d’une bijouterie de Seine-Saint-Denis le 5 juin dernier. 174 000 euros de bijoux avaient été dérobés a-t-on appris de source proche du dossier.

Deux personnes ont d’abord été interpellées mercredi à Montreuil pour leur lien présumé avec une affaire de braquage d’une bijouterie du centre commercial de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) le 5 juin dernier et au cours duquel 174 000 euros de bijoux ont été dérobés, a-t-on précisé.

Un autre homme, soupçonné d’être le receleur des bijoux de ce braquage et de colliers en or arrachés à des particuliers dans le département de Seine-Saint-Denis, a également été interpellé mercredi à Montreuil.

Dans la même ville, les policiers ont ensuite découvert un atelier de fonte avec des machines où deux personnes faisaient fondre l’or des bijoux dérobés afin d’en fabriquer de nouveaux, a-t-on indiqué. Ces deux personnes ont été interpellées en flagrant délit de fonte et de transformation de bijoux.

Le service départemental de la police judiciaire (SDPJ) de Seine-Saint-Denis est en charge de l’enquête. Selon une source proche du dossier, au cours du premier semestre, 65 personnes ont été interpellées en flagrant délit de vol de colliers en or dans le département. Depuis plusieurs mois, la flambée du cours de l’or, qui s’échange aujourd’hui à près de 40 euros le gramme, a largement contribué à l’explosion de ce phénomène.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?