Une cyber-attaque contre l’Elysée

Partager :

La présidence de la République a subi deux cyber-attaques qui sont passées sous silence, selon le Télégramme.com.

JPEG - 39.7 ko

La dernière en date s’est produite entre le second tour de l’élection présidentielle et la prise de fonction de François Hollande, et a contraint les services gouvernementaux spécialisés à reconstruire entièrement les systèmes d’information du palais de l’Élysée.

“Ce n’est pas une saturation de boîte mail, c’est une pénétration dans les systèmes d’information, nécessitant une remise à plat complète des systèmes d’information de l’Elysée”, a expliqué à Europe 1 Jean Guisnel, l’auteur de l’enquête.

Interrogées par les médias, les autorités françaises évoquent “des alliés” à la technologie moderne avancée. Les attaques "ont été suffisamment sérieuses pour que des enquêtes lourdes soient mises en place, sans que les sources des attaques soient nommément identifiées".

Le piratage qu’avait subi Bercy en mars 2011 aurait été tout aussi sérieux, il pourrait appartenir à des régiments spécialisés de l’armée chinoise, parfaitement identifiés et localisés. Les auteurs cherchaient les nouvelles données et les nouveaux documents à reproduire et à diffuser.

Lire l’enquête sur Télégramme.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?