Lady Gaga privée de concert par la police indonésienne

Partager :

Après plusieurs plaintes d’islamistes, la police indonésienne a interdit le concert de la star, militante des droits des homosexuels, prévu le 3 juin à Jakarta.

JPEG - 9.4 ko

“Nous n’allons pas accorder de permis au concert de Lady Gaga à Jakarta ”, a déclaré mardi un porte-parole de la police nationale, Saud Usman Nasution. “ Le concert devra être annulé ”, a-t-il ajouté, reconnaissant cependant l’éventualité qu’il puisse se dérouler en dehors de la capitale.
“ Tout dépend de la police de la ville ” en question, a ajouté le porte-parole.

La police nationale du plus grand pays musulman au monde avec 240 millions d’habitants, a suivi la recommandation négative donnée par son homologue à Jakarta qui a dit avoir reçu une plainte du Conseil des oulémas, plus haute instance religieuse islamique en Indonésie. “ Ses costumes sont trop sexy et érotiques ”, explique un porte-parole de la police de la capitale.

Le Front des défenseurs de l’islam (FPI) avait promis la semaine dernière de réunir “ trente mille ” manifestants à Jakarta. Une action afin d’empêcher Lady Gaga de "répandre sa foi satanique".

“ Elle a un genre vulgaire et ses costumes sexuels et indécents vont détruire la moralité de nos enfants. Elle est très dangereuse ”, estime le président du Front, Salim Alatas.

Le concert devait se jouer à guichets fermés, après la vente de 50.000 billets.

Les organisateurs de l’évènement prévu le 3 juin ont annoncé dans un communiqué que le spectacle était ajourné sine die.

La tournée mondiale de Lady Gaga avait commencé le 27 avril à Séoul où des centaines de chrétiens conservateurs avaient manifesté pour exiger l’annulation de ses concerts.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?