Les premiers pas de Valérie Trierweiler sur la scène internationale

Partager :

Réputée pour sa discrétion, Valérie Trierweiller, qui se tient encore à distance de la chose politique, est restée aussi loin que possible des affaires de l’Etat lors de sa première sortie internationale, ce week-end aux Etats-unis.

La “First Girl Friend”, comme l’a surnommée CNN s’est rendue dimanche à Chicago, dans l’Illinois, où se tenait un sommet de l’Otan. Elle y a visité avec Mme Obama le lycée Gary Comer College avant d’assister à un dîner offert par l’épouse du président américain au musée Art Institute of Chicago.

Samedi, c’est perchée sur des talons Yves Saint Laurent de 12 cm qu’elle a fait ses premiers pas sur la scène internationale à Washington, à l’occasion d’une visite et d’un déjeuner à la Maison Blanche donnés par la first Lady aux épouses des dirigeants du G8.

Drapée d’une robe portefeuille noire, la compagne de François Hollande a eu droit avec les autres femmes de dirigeants à une visite de l’East Room de la Maison Blanche, conduite par Michelle Obama.

Aucun protocole n’a été mis en place pour accueillir la compagne du président français a fait savoir la Maison Blanche. La journaliste politique qui attire l’attention des médias aux Etats-Unis, en raison du fait que pour la première fois, un couple non marié s’installe à l’Elysée, est qualifiée de “futée et talentueuse”.

Aujourd’hui, elle se rendra au Lycée français de Chicago.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?