Dix millions de mariages forcés chaque année dans le monde

Partager :

Huit ans et déjà épouse… Au Yemen, Tehani a été mariée de force avec un homme de 27 ans. Chaque année, à travers le monde, elles sont dix millions de jeunes filles à subir cet outrage. Les chiffres de l’Organisation des Nations Unies sont accablants. Le 11 octobre dernier, lors de la “Journée mondiale des filles”, l’ONU a dénoncé cette pratique encore trop répandue.

JPEG - 61.6 ko

L’organisation internationale, pour qui “les mariages précoces forcés (...) ne peuvent en aucun cas être justifiés par des motifs traditionnels, religieux, culturels ou économiques” , demande ainsi que tous les gouvernements adoptent une loi qui porterait l’âge légal du mariage à 18 ans minimum pour les filles.

L’Inde totalise 40% des mariages d’enfants

Elle exige par ailleurs que l’Inde - qui enregistre 40% des mariages forcés dans le monde – mette un terme à ces “pratiques nocives”, comme le rapportait la semaine dernière le journal “The Times of India”. Dans une lettre adressée au président indien, l’ONU écrit : “Le mariage d’une enfant court-circuite son éducation, limite ses possibilités, accroît son risque d’être victime de violences et met en péril sa santé”.
Un meilleur accès à l’éducation

Dans son rapport “Why Invest in Adolescent Girl”, la Fondation des Nations Unies révèle que, dans les pays en développement, 90% des filles de 15 à 19 ans qui donnent naissance à des enfants sont déjà mariées. Et que ces grossesses, qui entraînent souvent des complications, sont la première cause de mortalité chez ces jeunes filles. Le texte met également en évidence le fait que ces mariages forcés mettent un terme à la scolarisation des fillettes et des adolescentes. C’est pourquoi l’organisation demande l’amélioration de l’accès à l’éducation pour les filles comme pour les garçons.

De son côté, la photojournaliste Stephanie Sinclair avait déjà livré, en septembre, dernier un photoreportage poignant sur le sujet. Après neuf ans de travail qui l’ont mené au Népal, au Yémen, en Ethiopie, en Inde et en Afghanistan, l’Américaine nous faisait découvrir sur des clichés d’une qualité exceptionnelle des jeunes filles mariées de force âgées parfois seulement de huit ans. Le reportage “Too Young to Wed : The Secret World of Child Brides”, paru dans le “National Geographic Magazine”, a d’ailleurs reçu le Visa d’or pour la section Magazine, le 8 septembre dernier lors du Festival Visa pour l’image. Lire la suite sur elle.fr

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?