Florence Cassez : une affaire de femmes ?

Partager :

Lors son déjeuner prévu le 17 octobre, la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, abordera avec Angelica Rivera, l’épouse du président mexicain, en visite officielle, le cas de Florence Cassez. La française est actuellement maintenue en détention au Mexique en dépit de l’opinion d’une juge de la cour suprême en charge du dossier, qui a pu estimer qu’elle devait être “libérée”.

JPEG - 99.4 ko

Le sujet est assez délicat. Mais de nombreuses personnes, en France, espèrent plus ou moins que la femme de 37 ans, qui purge une peine de 60 ans pour des faits au sujet desquels elle a toujours clamé son innocence finira bien par être relaxée par la justice mexicaine.

François Hollande en s’impliquant publiquement risquait de se voir taxer d’opportunisme et a sans doute voulu par ailleurs prévenir toute crise avec le Mexique, ce dont son prédécesseur, Nicolas Sarkozy n’avait pu faire l’économie. Le 13 juin dernier, peu après son élection, il avait certes déclaré à la famille de la détenue que la France ne laisserait pas tomber sa ressortissante, mais était resté prudent.

Les échanges entre premières dames étant plus informels, c’est à Valérie Trierweiler qu’est échue la patate chaude. Mais son implication date de sa rencontre avec le président du comité de soutien à Florence Cassez, un élu apparenté PS, Jean-Luc Romero, qui, probablement orienté par le cabinet civil de François Hollande, l’avait directement saisie.

Pour mémoire Florence Cassez a été arrêtée et emprisonnée décembre 2005 pour des faits d’enlèvement. Un ultime recours est actuellement pendant à la Cour suprême du Mexique, qui avait refusé sa remise en liberté fin mars, bien que la majorité des cinq juges eût relevé de graves violations des droits de la défense dans l’instruction.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?