Un adolescent juif violemment agressé dans un train

Partager :

JPEG - 27.5 ko

La multiplication de ce type de violence pose la question de la montée de l’antisémitisme en France. L’agression d’un lycéen de 17 ans dans le train Toulouse-Lyon mercredi soir provoque l’indignation.

Le jeune homme a été victime d’une violente agression antisémite mercredi soir dans un train reliant Toulouse à Lyon, annonce ce jeudi le ministère de l’Intérieur.

Il est élève de l’école Ozar Hatorah à Toulouse, où trois enfants et un père de famille ont été tués par Mohamed Merah le 19 mars. L’adolescent souffre d’une interruption temporaire de travail de huit jours, une plainte a été dans la nuit au commissariat de Lyon et “les identités des deux agresseurs sont connues grâce à l’action en gare de la police ferroviaire”, précise l’Intérieur.

Selon le ministère, lors de son agression, la victime portait “un signe religieux distinctif”. Il “a été pris à partie et insulté par deux individus. L’adolescent a ensuite été agressé au niveau de la plate-forme des toilettes par ces deux mêmes individus qui l’ont roué de coups”.

Selon une source proche de l’enquête, la victime rejoignait sa famille à Lyon. Il aurait été pris à partie dans un compartiment après que les deux suspects ont remarqué une chaîne à son cou.

Dans un communiqué, l’Intérieur se dit déterminé “à combattre toutes les résurgences de ce mal profond qu’est l’antisémitisme”, “une offense aux valeurs et à l’histoire de notre République”. “Les lois de la République prévoient en réponse des sanctions sévères”, met en garde le ministère de Manuel Valls.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?